immat62

Presse

Dans cette rubrique nous relaterons tous les articles concernant les plaques d'immatriculation du 62:

 

La Voix du Nord du Lundi 05/01/2009: (Article de Raphaëlle REMANDE):

Image hébergée par servimg.com

Le garage Renault-Ducarin, basé dans le Pas-de-Calais, est l'un des premiers à avoir fait une demande d'habilitation auprès de la préfecture, pour procéder lui-même à l'immatriculation. PHOTO ÉMILIE DEN Le changement du système d'immatriculation est finalement fixé au 15 avril 2009, après une demande des constructeurs de voitures. On s'y prépare déjà.

PAR RAPHAËLLE REMANDE

> Côté professionnels. - C'est sûr, ce sera pour 2009 : la fin des plaques provisoires et des fameux « WW ». À partir d'avril, concessionnaires et garagistes pourront immatriculer au même titre que les préfectures. « L'achat d'un véhicule déclenchera l'attribution d'un numéro définitif, explique Daniel Bredelle, directeur financier du garage Ducarin qui possède cinq établissements dans le Pas-de-Calais. Plus besoin pour le client de revenir, la carte grise sera envoyée par la poste. » Une réforme qui va changer la vie des professionnels. « Avant, il fallait transmettre aux préfectures. Une personne de chaque concession faisait le trajet chaque jour. À partir d'avril, tout se fera sur place », s'enthousiasme Daniel Bredelle. Afin d'être habilités à immatriculer, les professionnels devront être équipés en informatique. Et payer un certificat de connexion (entre 100 et 200 € par an). Beaucoup de petits garagistes sous-traiteront à d'autres concessions. Pour l'heure, une centaine de professionnels de la région ont déjà déposé des demandes d'habilitation.

> Côté particuliers. - « Peut-être qu'on verra des dysfonctionnements mais pour l'instant, j'y vois une vraie simplification de la vie », estime Yves Birenbaum, de l'Automobile club. Plus besoin de changer l'immatriculation à chaque déménagement ou achat de véhicule d'occasion. Donc a priori moins de frais. Mais le coût dépendra du choix de numéro de département. « Nous aurons un stock de plaques 62 que nous commanderons en gros. Mais si un client a une demande de département originale, ce sera sûrement un peu plus cher et avec un délai », pense Daniel Bredelle. De plus, le Parlement a adopté une taxe de 4 € (sur l'édition de chaque carte grise) qui entre en vigueur ce 5 janvier.

> Côté passionnés. - La décision d'abandonner les numéros de département avait provoqué un tollé. Sous l'impulsion du président du conseil général du Pas-de-Calais, Dominique Dupilet, une campagne « Touche pas à mon 62 » avait vu le jour. Le gouvernement est revenu sur sa décision mais le futur système ne convient pas à certains, comme à Loïc, passionné de plaques à Calais : « Avec le choix, on ne saura plus qui est qui. J'adore afficher mon 62 et j'aimerais que tout le monde le voie ! » Arnaud Wrobel, 20 ans, fan de plaques, vient lui, d'acheter une nouvelle voiture. Son but : garder son ancienne immatriculation le plus longtemps possible... Comme il n'y aura pas de date butoir pour intégrer le nouveau système, les plaques anciennes et nouvelles vont cohabiter. « Cela va être très long, prévoit-on à l'Automobile club. Plusieurs années avant l'uniformisation complète. »

• REPERES > Qu'est-ce qui change ? Chaque plaque sera désormais associée à une voiture à vie, de sa mise en service à sa destruction, sur le modèle AA-123-AA puis 59 ou 62.

> Pourquoi ? Avec l'augmentation du nombre de voitures, l'ancien système (qui date de 1950) arrivait à saturation. Et pour une uniformisation européenne.

> Quand ? À partir du 15 avril pour les véhicules neufs et du 15 juin pour les voitures d'occasion, en cas de changement de propriétaire ou de déménagement.

> Quid de la carte grise ? Elle ne sera plus grise mais verte et s'appellera « certificat d'immatriculation ».

> Et le département ? On pourra choisir le numéro du département qu'on veut, même si on n'y réside pas.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×